Au cours de notre mission de juin au Bénin, nous avons travaillé dans les villages de brousse, et au cours de notre périple j'ai été très ému par une rencontre, assise devant moi sur un banc que la population avait posé pour que nous puissions consulter.

J'ai mis quelques minutes avant de me rendre compte de sa présence, tant j'étais occupé à préparer une ordonnance demandée par Lucien. J'ai senti un regard posé sur moi, alors j'ai levé les yeux et j'ai vu deux grosses billes noires, profondes, pleines de gravité et de douleur au milieu d’un visage sans sourire, une petite fille de trois ans environ me dévisageait. J'ai soutenu son regard quelques instants, mais je fus troublé et j'ai baissé les yeux et à ce moment là j'ai vu et j'ai compris.